[EDITO] Paris s'éveille

Le salon Wine Paris rend à la Ville lumière sa place de capitale mondiale du vin

 

Au XIXe, imperturbable ambassadeur du bon goût, Paris aimante les foules à chaque exposition universelle. Venues du monde entier, avides de culture et de commerce, elles se pressent avec enthousiasme vers son naturel sophistiqué, son sens de la fête et l’étourdissement sensoriel qu’il provoque. L’exposition collective des vins offre aux yeux des visiteurs une démonstration exhaustive de la valeur de nos terroirs. En son sein, la réputation d’un vignoble se construit ou s’étiole, les premiers classements germent, les « Grands Prix » couronnent l’excellence. On observe encore les trophées fièrement suspendus aux murs des maisons plus de 150 ans après, ultime caution de l’histoire.

 

Puis, Paris s’assoupit. Il laisse à d’autres métropoles la mission de faire briller le patrimoine vinicole planétaire.

 

Le bel endormi s’éveille en 2019, avec la douceur d’une bouteille partagée entre amis. La première édition de Wine Paris, nouveau rendez-vous international du vin, rallie la France méridionale et septentrionale autour d’un savoir-faire viticole commun, à la rencontre d’un succès inévitable. Wine Paris fédère la profession : échanger, débattre et déguster, à grande cadence et à la bonne température, dans le libre fourmillement qu’offre la plus belle ville du monde. Réunir les terroirs pour célébrer leur remarquable diversité.

 

Grâce au maillage fin de 20 000 cafés, bars, hôtels et restaurants, les Parisiens de souche ou de passage font de leur ville la première consommatrice de vin au monde, avec 700 millions de flacons dégustés chaque année. C’est de cet inconscient collectif urbain qu’émergent les nouveaux rituels de consommation, que se modèlent les tendances à venir et que les palais s’ajustent.

 

Enfin ! Le cœur palpitant de Paris comme l’écrin international du vin, où la tradition soutient la modernité, où l’histoire aiguille le futur. Liberté de goût, Égalité des crus, Fraternité des échanges. Paris pour se laisser convaincre et se laisser distraire.

 

Et, puisque la France est la nation du vin, Paris ne peut qu’en être la capitale.

Réseaux Sociaux + Newsletter